Formation mémoire cellulaire résonances familiales Région Toulouse

ELIREF - Module B : Apprentissage de la méthode pour accompagner les personnes

3 stages de 3 jours ( Salies du Salat ) + stages supervision en option

 

- Positionnement du praticien ,  savoir donner des clés .

  • Recherche de la cause des difficultés par l’écoute bienveillante le dialogue. Savoir poser les «  bonnes questions ». 
  • Positionnement pour capter et suivre le fil conducteur. L’écoute, l’ouverture, la bienveillance, le respect de la confidentialité. C’est la personne qui nous guide .
  • Développement de l' intuition, d'une présence qui permet de " capter " les bonnes infos, les mots clé.
  • Utilisation de la symbolique du corps,  et des différentes grilles de lecture et l'acte symbolique
  • Les outils et protocoles de libération: le rôle du symptôme et le langage du corps . Quand peut on parler de mémoire cellulaire ?
  • Approfondissement des pratiques énergétiques et du ressenti intuitif

La recherche se fait à partir du vécu de la personne , de sa réalité et  de ce qu’elle exprime dans le temps présent et/ou de ses symptômes.Les outils pour la transmutation et la désactivation des traces mémorielles sont ceux expérimentés dans le module 1 : Le Son, les fréquences des bols et des diapasons , et le Soin Intuitif.

1 – Expression par la parole et recherche du fil conducteur  en relation avec ce qui préoccupations énoncées, compréhension du processus . Mise en conscience des  empreintes.

2 - Transmutation des imprégnations émotionnelles et processus mentaux qui en sont issu et qui stagnent dans les corps physiques et énergétiques.

3 - Désactivation des traces mémorielles, ces échos persistants issu du passé  qui viennent "parasiter" le présent et le futur.

- Le rôle du symptôme et le langage du corps

  • la grille de lecture de l'énergétique chinoise
  • la symbolique : Aquoi sert le passage par le symbole ?
  • Epigénétique, définitions, compréhension
  • Ateliers de pratique

- La mémoire cellulaire

  • définition et étude de la mise en place du processus

comment faire le lien avec le vécu de la personne. Méthodologie et ateliers de pratique

- Les résonances et trames familiales

  • le processus de mise en place des croyances

 

Le Grand Théatre de la vie

  • Evolution et Plasticité de la " personnalité" , les champs de conscience .
  • Les processus de survie, le combat ou la mise en retrait
  • Les rôles sauveur/victime, parent nourricier/autoritaire, l'enfant soumis/révolté/adapté
  • S’autoriser à avancer :  les bénéfices secondaires des processus limitants,  les repères , la peur du changement
  • Les cycles de vie.

Trames familiales

Les origines : historiques et culturelles,les processus d’adaptation et de transmission dans les familles. Voir le monde travers les filtres familiaux.

A  Comment se crée un processus limitant, les facteurs déclenchants:

  • Les conditions pour qu’une information se transmette .
  • L’événement vécu par l’ancêtre a des répercussions sur les autres membres de la famille.  Ou bien toute la famille est impliquée.
  • Mise ne place d’un comportement adapté pour l’ancêtre à  sa situation, reliée au contexte de l’époque.
  • Création, au sein de la famille d’un système de valeur, ou de comportements, issus de l’événement précédent,  soit en reproduction, soit en opposition
  • L’imprégnation de ce contexte par les enfants,  et les générations suivantes , élargissement et ramifications sur les différents aspects de la vie des descendants
  • Les schémas répétitifs, ou d’opposition.  Soumission à la Loi familiale.

B  Compréhension du processus propre à chacun :

  • La famille :  les conditions de la naissance, l’enfance : Se sentir accueilli, ou rejeté.  Père/mère,Avoir sa place dans la fratrie.  Le sentiment d’abandon.
  • le besoin de reconnaissance et l’estime de soi
  • Conflits familiaux. Relations avec les enfants.
  • Les rapports homme/femme . soutien ou méfiance.  Domination/soumission/protection
  • La violence ( verbale et physique, sexuelle)
  • Le couple, jeux de rôles,  la relation amoureuse , les difficultés d’engagement , désir d’enfant , fusion ou besoin d’espace.
  • Les femmes : les rôles dans lesquels elles se sont trouvées enfermées . La mère " sacrificielle". Trouver sa place . S'autoriser à se prendre en compte. La venue d'enfants, l'accompagnement pendant la grossesse et l'accouchement.
  • Le rapport aux autres : confiance en l’autre , ou ne compter que sur soi même. Protéger les autres, les aider et s’oublier.
  • L’activité professionnelle : les critères de choix de la profession. La valeur travail.  Le rapport à la hiérarchie, le perfectionnisme,  Stress et prévention du burn out.
  • Le rapport à l’argent, la peur de la précarité, " d'être sans rien". L'argent comme un pouvoir

C  Les grands thèmes de la vie et de l’histoire  des familles :

  • Le contexte historique et culturel
  • Les contraintes morales , les valeurs familiales et sociales
  • Les naissances, la mort . Les parents, les frères et sœurs.
  • Les divorces, les décès précoces, les séparations, les abandons.
  • Les guerres , les migrations
  • Les conditions de travail
  • L’argent, le niveau social, les pertes de bien, les héritages. ( liste non exhaustive)